Règlement de compte pour 1,2 millions cfp d'ice

drogue polynésie française
25 janvier 2022. Règlement de compte pour 1,2 millions fcfp d'ice. ©Polynésie la 1ère
Mardi 25 janvier, des coups de feu ont été tirés au cœur de Papeete sur fond de trafic d'ice. Les six agresseurs, placés en détention provisoire, avaient passé commande pour 1,2 millions cfp d'ice. Une commande qui n'a pas été honorée par les victimes.

C'est un fait divers inhabituel qui s'est produit en plein centre-ville mardi 25 janvier, impliquant six agresseurs et quatre victimes. Deux cartouches ont été tirées par les premiers, dont une létale, "capable d'arrêter un sanglier en pleine course", précise  Hervé Leroy, procureur de la République, lors du point presse accordé aujourd'hui en présence de Mario Banner.

Fort heureusement, la "fusillade" n'a fait aucun blessé. Les victimes, choquées, se sont immédiatement rendues au commissariat. Leurs témoignages ont révélé un règlement de compte sur fond de trafic d'ice.

Les victimes n'auraient pas honoré une commande d'ice s'élevant à 1,2 millions cfp, passée par les agresseurs. Les acheteurs, mécontents, souhaitaient en découdre. 

La drogue et l'argent expliquent ce "tel déchaînement de violence" mais ne le justifient en aucun cas. "Là, on a un tournant" s'inquiète le procureur de la République. En effet, si l'utilisation d'armes est plutôt courante dans ce genre d'affaire à l'étranger, Tahiti en était épargné... C'est pourquoi Hervé Leroy espère que ce phénomène reste un cas isolé, insistant sur la gravité des faits qui auraient pu faire des morts.

A l'issue de quatre jours de garde à vue, un juge d'instruction a été saisi et les six agresseurs ont été placés en détention provisoire avec mandat de dépôt dimanche matin, pour tentative de meurtre, association de malfaiteurs et possession d'arme prohibée. L'enquête se poursuit "pour déterminer précisément qui a fait quoi" indique le procureur.