Sauvons les derniers monarques de Fatu Hiva

animaux polynésie française
monarque de Fatu Hiva
L'un des derniers monarques qui subsistent à Fatu Hiva. ©Fondation Anavai
Aujourd'hui, seuls 4 couples de Monarque subsistent à Fatu Hiva, et nulle part ailleurs dans le monde. Les rats noirs, arrivés en bateau dans les années 80, sont responsables de cette situation.

A ce jour, il ne sont que 5 à lutter pour la préservation de cette espèce : trois marquisiens et deux biologistes qui se relaient pour veiller sur cette espèce à plein temps.

Pourtant, cela ne suffit pas puisque plusieurs jeunes oiseaux ont été trouvés morts au sol sans trace de prédation laissant penser que le Paludisme aviaire pourrait aussi expliquer une mortalité observée chez certains jeunes individus.

Une mission avec un spécialiste des moustiques doit s’organiser en avril 2022 afin d’inventorier les espèces de moustiques présentes dans le sanctuaire des monarques, puis de collecter des moustiques femelles pour analyser la présence de malaria par analyse PCR. Cela permettra d’identifier le moustique vecteur de cette maladie et de connaître également les gîtes et les autres animaux qui fournissent du sang à ce moustique (rats, cochons sauvages…).

Ces informations sont cruciales pour mettre en place une stratégie afin de protéger les monarques de cette menace.  L'association a besoin d'aide pour financer les frais de missions de personnels spécialisés dans les moustiques, ainsi que les frais d'analyses. Elle lance un appel aux dons sur la plateforme Anāvai. La cagnotte sera lancée lundi 4 avril sur le lien suivant : 

 https://www.anavai.org/project/sauvons_les_derniers_monarques_de_fatu_hiva  

L’objectif est de récolter 500 000 F. Il est important de rappeler qu'aucune commission n’est prise sur les dons par Anāvai.