Sémir Al Wardi : "La clef de voûte des institutions revient au président du Pays"

institution polynésie française
Sémir Al Wardi : "La clef de voûte des institutions revient au Président du Pays"
©polynésie la 1ère
L’invité café de mercredi 10 novembre est Sémir Al Wardi, politologue et maître de conférences en sciences politiques à l'université de la Polynésie.

Le 5 novembre, Tearii Alpha a été démis de ses fonctions de vice-président suivi d'un autre rebondissement au sein du gouvernement celui de Nicole Bouteau qui a remis sa démission de ses fonctions de ministre du Tourisme et du Travail.

Par ailleurs, l’ancienne ministre du Tourisme annonce sa candidature aux prochaines élections législatives.

Des tensions au sein de la majorité Tapura que le politologue Sémir Al Wardi tente de nous éclairer par rapport à la situation politique actuelle. 

Depuis sa mandature en 2014, le président du Pays Edouard Fritch a ouvert une gouvernance de négociations et de discussions auprès des autonomistes modérés (représentés par Philip Schyle et Nicole Bouteau).

 Sémir Al Wardi est interrogé par Ibrahim Ahmed Hazi :