Soirée spéciale « la journée de l'océan » sur Polynésie la 1ère

polynésie française
Mercredi 08 juin, à partir de 19h55, nous célébrons la Journée Mondiale des Océans sur Polynésie la 1ère. À cette occasion, on vous propose une soirée spéciale, avec au programme des documentaires édifiants sur la situation des pays insulaires du grand Pacifique.

19h55 : Polynésie, Les sages de l'océan


À travers ce film inédit, découvrez des hommes et des femmes qui luttent en Polynésie française pour protéger leur océan, en faisant notamment appel au « rahui », une méthode ancestrale qui permet de protéger et de préserver les ressources naturelles.

Réalisation : Hervé Corbière et Denis Pinson
Coproduction : Antipode et Archipel Production avec la participation de France Télévisions

Polynésie, Les sages de l'océan
Polynésie, Les sages de l'océan ©Antipode et Archipel Production

20h55 : L'île des Pins, le dernier sanctuaire

L’île des Pins, une carte postale à couper le souffle : des plages de sable blanc, des récifs intacts, des blocs de corail surélevés, des grottes sous-marines, des paysages où cohabitent des arbres issus du Jurassique plongeant dans des eaux turquoise.

Une terre de légendes. Considérée comme le joyau du Pacifique sud, cette beauté singulière est synonyme de biodiversité unique et surtout mystérieuse.

Convoitée par les braconniers du monde entier pour ses reptiles d’une rareté exceptionnelle, gravement menacée par le changement climatique et la montée des eaux, elle est aujourd’hui l’un des derniers sanctuaires d’une faune et d’une flore disparus partout ailleurs sur la planète.

Le film retrace des temps immémoriaux de la mythologie kanak, évoquant la naissance d’un homme lézard, à la réalité crue du tourisme de masse et du braconnage.

L'île des Pins, le dernier sanctuaire
L'île des Pins, le dernier sanctuaire ©Alan Nogues / ©Emotion Capturée

21h40 : Sainte-Hélène, bastion de la biodiversité

En plein milieu de l'Atlantique Sud, surgie des profondeurs des océans, un confetti de terre libre de tout continent offre une fenêtre inestimable sur les richesses passées de notre planète.

L'île volcanique de Sainte-Hélène est unique, non seulement par son isolement extrême, mais également par la diversité de sa flore et de sa faune que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce joyau de basalte abrite une multitude de micro-écosystèmes allant de la forêt subtropicale aux venteuses plaines désertiques en passant par de riches sanctuaires marins, chacun abritant ses propres espèces endémiques, uniques au monde.

Sainte-Hélène, bastion de la biodiversité
Sainte-Hélène, bastion de la biodiversité ©Polynésie la 1ère

22h30 : Guyane, Cayenne vue sur mer

Au bord de l’océan Atlantique, Cayenne n’est pas identifiée comme une ville de marins. Un paradoxe. Car la métropole guyanaise est entourée d’eau. Pourtant, sur chacune de ses faces maritimes, aux fonctions très sectorisées, il y a bien des marins, des pêcheurs et des plaisanciers aux origines et aux profils différents qui se sont adaptés à cet environnement parfois hostile et difficile. Avec « les marins de l’île de Cayenne », ce documentaire propose de découvrir la capitale de la Guyane sous son prisme maritime.

ce film inédit explore le littoral de la capitale guyanaise et ses différentes façades maritimes en quête des gens de mer et de leurs activités. Découvrez un littoral très divisé et sectorisé.