Super-typhon aux Philippines : au moins 6 morts et des rafales à plus de 300 km/h

cyclones polynésie française
typhon Noru Philippines
Inondations, glissements de terrain, habitations détruites, le typhon a presque tout dévasté sur son passage. ©NC la 1ère
Le typhon Noru, le plus puissant enregistré cette année aux Philippines, a provoqué la mort de six personnes, ont annoncé lundi les autorités. Les trois-quarts des habitations du pays sont détruites.

Cinq secouristes ont été tués pendant son passage, alors qu'ils se trouvaient dans un village inondé. 
"Ils avaient été déployés par le gouvernement provincial dans une zone inondée", à Santa Maria, a dit le lieutenant-colonel Romualdo Andres, chef de la police de la municipalité de San Miguel, près de Manille. 
Selon M. Andres, les sauveteurs pataugeaient dans les eaux de crue lorsqu'un mur s'est effondré sur eux, les projetant dans le courant rapide.
La sixième victime, un homme âgé, est mort, emporté par un glissement de terrain dans la municipalité de Burdeos, sur les îles Polillo, dans la province de Quezon, où le typhon a touché terre, a précisé Garner Jimenez du bureau local de la défense civile.

Les Philippins ne s'attendaient pas à des vents aussi violents : en moyenne 195 km/h et des rafales à plus de 300 km/h !

Hier dimanche, le super-typhon s'est abattu sur l'île de Muzon où se trouve Manille, la capitale, entraînant des évacuations massives dans les villes côtières.

Près de 75 000 personnes ont ainsi été évacuées avant la tempête, les services météorologiques avertissant sur le risque de grandes inondations dans les zones vulnérables du pays.
La municipalité de Burdeos a été particulièrement touchée. Des vents féroces ont arraché des toits et abattu de grands arbres, tandis que de fortes pluies ont inondé les maisons riveraines, a déclaré Ervin Calleja, un enseignant de 49 ans. "C'était vraiment inquiétant", a-t-il confié à l'AFP par téléphone.

typhon Noru Philippines
Des rafales à plus de 300 km/h, soi la vitesse d'un TGV. Rien ne résiste. ©NC la 1ère

Ce typhon est le plus puissant enregistré cette année aux Philippines, il se renforce très rapidement. La vitesse de ses vents a augmenté de 90 km/h en seulement 24 heures, une intensification "sans précédent" selon les prévisionnistes, lesquels ont mis en garde contre les inondations, des glissements de terrain, et de fortes vagues de tempête.

Les Philippines sont régulièrement ravagées par des typhons. Il y a 9 mois, un autre super phénomène avait fait plus de 400 morts.

Après avoir ravagé les Philippines d'est en ouest et détruit 75% des habitations, le super-typhon Noru se trouve actuellement en mer de Chine méridionale, où toutes les conditions sont réunies pour une nouvelle intensification. 

C'est donc une reprise en force qui est redoutée, il se dirige à présent tout droit vers le Vietnam d'ici 48 heures. 

Regardez le reportage de Nouvelle-Calédonie la 1ère :

©polynesie