Tahaa : la hausse du carburant pèse sur les professionnels du tourisme

tourisme polynésie française
hausse prix essence
Cette fois-ci, la hausse ne sera pas de 5 ou 10 cfp, mais de 40 cfp par litre ! ©Polynésie la 1ère
Depuis le 1er février 2022, le prix du carburant a augmenté de 5 Fcfp. Et cette inflation commence à peser sur les professionnels du tourisme de Tahaa ainsi que sur les pêcheurs lagonaires.

Si en 2020, le carburant a baissé quatre fois dans l'année, l'essence a déjà vu son prix augmenter à trois reprises en 2021. Cette nouvelle hausse est la première de 2022.

À Tahaa, faire son plein à la station est presque devenu un supplice pour les professionnels du tourisme. Les prix sont déjà très élevés dans les îles, alors la hausse du carburant n'arrange rien. 

Sur l'île vanille et en Polynésie plus généralement, l'affluence touristique avait fortement baissé à cause de la crise. Si, avec ça les prix augmentent, la situation risque d'empirer, avec en conséquence, des activités forcément proposées au prix fort... 

Cela fait partie de nos plus grosses charges en tant que prestataire touristique. Alors là, avec la hausse du prix, déjà qu'il n'y a pas énormément de clients avec le covid, alors si en plus de cela les prix augmentent, on va devoir augmenter nos tarifs. (...) C'est compliqué...

Poerani, prestataire touristique à Tahaa

Et si cette augmentation impacte les professionnels du tourisme, elle impacte tous les Polynésiens. Parmi eux, les pêcheurs lagonaires qui contrairement aux pêcheurs professionnels ne bénéficient pas de détaxe sur le carburant. L'un d'eux dénonce ces injustices et demande à être logé à la même ancienne.

On n'a pas le même taux. Nous on paie plein pot l'essence et les pièces. Que ce soit 10 ou 5 fcfp d'augmentation, c'est déjà trop.

Pêcheur lagonaire de Tahaa

Les Polynésiens ont intérêt à avoir un porte-monnaie qui tient la route... Le reportage de Hitimana Qui :

©polynesie