Tahaa : élan de solidarité au cœur des confessions religieuses

solidarité tahaa
Maison des Atger
©Polynésie la 1ère

Les membres du Amuiraa Natareta et la population de Tahaa ont contribué à la construction d'une maison pour la famille de "Papa" Félix Atger. Un acte solidaire et une preuve de reconnaissance pour la remercier de son engagement religieux au sein du village.

La famille Atger est investie depuis toujours dans les actions religieuses de son village. Pour les remercier, les membres du Amuiraa Natareta et la population de Tahaa ont uni leurs efforts, pendant sept semaines, pour construire une nouvelle maison à la famille de Félix. Les travaux ont été dirigés par Philippe Atger, architecte et diacre à la paroisse de Faaaha.

Je voulais remercier les membres de la paroisse protestante de Faaaha, qui se sont rassemblés pour bâtir cette maison. Je n’oublie pas non plus les autres confessions, notamment les mormons, qui ont aidé cette famille.

Terii Rupea, maire délégué de Faaaha


Cette action vise à démontrer et promouvoir la solidarité au coeur des confessions religieuses. Les mormons ont été les premiers à initier cet élan d'entraide, en rénovant la maison d'un membre de leur confession, à Faaaha, en janvier. Le Amuiraa Natareta a suivi le mouvement en construisant la maison des Atger. Ce travail communautaire a permis à cette famille d’emménager dans une demeure neuve. 

La maison a été inaugurée. C'est plein d'émotions que la communauté a célébré ensemble le fruit de son travail.