Tahei 'auti ia Moorea : le caillou dans la chaussure des investisseurs

patrimoine polynésie française
Tahei 'auti ia Moorea : le caillou dans la chaussure des investisseurs ©Polynésie La 1ère
La fédération Tahei 'auti ia Moorea se structure ! Après la grande manifestation du 13 novembre dernier pour la protection de Tema’e, les investisseurs devront composer avec ce nouvel acteur du développement durable. Pour officialiser la création de cette fédération, une cérémonie du ‘ava était organisée. Elle a été préparée pendant plusieurs semaines.

‘Aimeho i te rärä varu… L’ancien nom de Moorea évoque la pieuvre et ses huit tentacules. Ils symbolisent les 8 districts de l’île. Leurs représentants sont conviés aujourd’hui à participer à une cérémonie du ‘ava. Un événement minutieusement préparé. La fédération Tahei ia Moorea veut s’appuyer sur ce socle culturel.

"C'est pas une transmission qui se fait dans un amphithéâtre, c'est une transmission qui se fait en observant. Une transmission, c'est familial souvent. C'est pour ça que c'est important de se fédérer, d'être ensemble pour qu'il y ait différents acteurs de cette transmission et finalement de visualiser pourquoi le littoral est important, pourquoi la montagne est importante, pourquoi le littoral marin est important", détaille Ahuura Rurua de l'association Puna Reo

La transmission et les symboles. La couronne Hono Rau tisse les liens entre les habitants. Quant à la date de la cérémonie, elle n’a pas été choisie au hasard, la veille de l’équinoxe. Un jour particulier pour celui qui veut bien l’observer.  "L'équinoxe est vraiment sous le signe de l'équilibre", confie Heipua Bordes, référente culturelle. 

C'est un appel au dialogue.

Rahiti Buchin

L’équilibre entre développement et préservation. Centre commerciaux, résidences, hôtels… Entre 9 et 12 projets sont en cours de développement à Moorea. Après la mobilisation du 13 novembre à Temae, les promoteurs ne pourront ignorer cette nouvelle organisation. "Je pense que le 13 novembre on a marqué un grand coup, on a montré que beaucoup de monde à Moorea s'interroge sur tous ces projets, à qui surtout ils bénéficient directement et en premier. Bien sûr, c'est un appel au dialogue. Le gouvernement nous a réuni au mois de décembre mais pour présenter son projet et recueillir nos doléances", explique Rahiti Buchin, président fédération Tahei 'auti ia Moorea. 

Le dialogue avant tout. Mais la fédération Tahei ia Moorea a désormais un statut juridique et à ses côtés des avocats sensibles à sa cause.