Tahiti Big Air Contest : Raiarii Fadier a encore placé la barre très haut

sport polynésie française
Tahiti Big air contest
Tout là-haut, Raiarii Fadier a fait le show. ©Polynésie la 1ère
Vendredi après-midi sur le plan d’eau de Hitimahana à Mahina, la Tahiti Big Air Contest a été lancée. Une compétition pour donner un nouveau souffle au kite surf. 14 riders ont multiplié les figures, classiques comme nouvelles. Raiarii Fadier a été le meilleur.

14 riders se sont inscrits pour cette deuxième édition. Parmi eux, Noa 17 ans. Il pratique ce sport depuis 2 ans. "Pour une première fois ça s'est très bien passé même si je ne suis pas parmi les premiers. Parce ce que je n'ai pas envoyé 5 figures, mais je suis content et je ferai mieux l'année prochaine", a déclaré le jeune homme.

Parmi les pointures, Raiarii Fadier, 28 ans. Vainqueur en 2021, il conserve son titre de champion cette année encore. "Au début, ça s'est mal passé, je n'avais pas beaucoup de vent. Et heureusement vers la fin, ça s'est relevé et j'ai pu envoyer ce que je voulais", a expliqué le champion. 

Tahiti Big air contest
Pour booster la discipline, Antoine Fermon est l'homme qui tombe à pic. Il s'est classé 2e. ©Polynésie la 1ère

Organisateur mais aussi compétiteur, Antoine Fermon s'est classé deuxième. Au-delà de la compétition, le multiple champion de France et Champion d'Europe souhaitait avant tout faire connaître la discipline au fenua. En 2020, il a ouvert son école de kite surf accessible des 8 ans. "C'est surtout pour promouvoir ici la discipline, faire revivre l'esprit kite et faire bouger le spot. C'est cool. Après c'est surtout pour s'amuser, rider avec les copains", a précisé Antoine, et surtout montrer "de nouvelles figures qui n'avaient jamais été faites".

Prochain rendez-vous le 10 septembre pour la première édition du Monster Wind Festival. Une compétition qui déclinera toutes les disciplines du kite : freestyle, kitefoil ou encore wingfoil.

Regardez le reportage de James Heaux :

©polynesie