Tahiti, la perle du Pacifique

programmes polynésie 1ère tv radio internet polynésie française
Tahiti, la perle du Pacifique ©France 5
Mardi 17 mai à 17h05, Jamy Gourmaud, visage emblématique des antennes de France Télévisions, nous accueille dans son lab.

Il faut franchir plus de 15000 km pour atteindre Tahiti, perdu dans l’océan Pacifique Sud au milieu d’autres îles paradisiaques. Elle fait partie de l’archipel de la Société au centre du Triangle Polynésien, délimité par Hawaï, l’île de Pâques et la Nouvelle-Zélande. Tahiti fait partie d'un archipel français, regroupant 118 îles sur une surface de 2 500 000 km². Sa capitale administrative, Papeete, est desservie quotidiennement par des vols internationaux, un voyage depuis Paris qui dure 24 heures.

 

À cause de leur éloignement, ces îles ont été les dernières à se faire coloniser par l’homme, au XIe siècle. Pour les Européens, le premier pas sur ces îles date de 1767, avec l’officier Samuel Wallis puis le français Louis-Antoine De Bougainville, qui baptisa l’île "Nouvelle Cythère".

 

Ces îles, objets de toutes les convoitises, sont vivement disputées entre l’Angleterre et la France. Mais c’est un dénommé Dupetit-Thouars qui devança les Anglais en 1842. Tahiti devient alors protectorat français. La perle du Pacifique restera une colonie française jusqu’au 29 juin 1984, date à laquelle elle obtient le statut d’Outre Mer autonome.

 

D’où vient la tradition du collier de fleurs de tiaré que l’on met autour du cou à notre arrivée sur l’île ? Une fleur portée à l’oreille par les femmes et les hommes, mais aussi dans leur horo, une coiffe traditionnelle. La fleur a une signification particulière : portée à l’oreille gauche, elle indique que la personne est en couple et à droite, qu’elle est célibataire. Cette fleur à la couleur blanche et à l'odeur enivrante provient d’un arbre de la famille des gardénias, devenue l’emblème de Tahiti. On peut retrouver cet arbre dans toutes les îles du Pacifique. En plus d’être belle et parfumée, elle est utilisée dans les cosmétiques pour fabriquer l’huile de monoï, très appréciée des Polynésiens. Ils lui prêtent un pouvoir envoûtant à l'origine d'une expression locale qui dit "être piqué au tiaré", pour les personnes tombées amoureuses de cette île, au point de vouloir y passer le restant de leurs jours.

 

La différence entre les atolls et Tahiti est leurs reliefs. A l’époque, les scientifiques pensaient que les atolls étaient aussi volcaniques. L’origine de ces îles a commencé il y a 3,5 millions d’années. Pendant 80 000 ans, le niveau de l’eau n’ayant pas bougé, des plateformes sédimentaires se sont accumulées, des coraux y sont nés et une croûte s’est formée. D’année en année, les différences climatiques et les changements du niveau d'eau ont forgé cette ceinture d’atolls.

 

Tetiaroa  est l’un des plus beaux atolls de l’archipel de la Société. Ce décor paradisiaque a inspiré le 7e art et a abrité les plus grands noms du cinéma comme l’acteur américain Marlon Brando qui a tourné le film tiré d’une histoire vraie, "Mutiny on the Bounty". À l’issue du tournage, il ne quittera plus Tetiaroa et achètera même un bail de 99 ans. Aujourd'hui, l’île appartient toujours à sa famille qui y vit encore et perpétue son désir d’étudier la biodiversité de l’île et de la protéger.

 

Printemps 1891, Paul Gauguin, peintre français, a besoin de couleurs dans sa vie et décide de se rendre à Tahiti. Cet éternel baroudeur s'inspire de ses nombreux voyages pour perfectionner son style. Mais c’est là-bas, au soleil, qu’il va peindre ses plus belles toiles. Malheureusement, une sinistre réputation le gagne. Il meurt en peintre maudit, sur les îles Marquises.

 

TEAHUPOO est la vague la plus dangereuse du monde, celle que tous les surfeurs convoitent. Teahupoo signifie, la montagne de crânes. Ce mastodonte des océans peut atteindre 5m de haut et 5m de large qui lui vaut son surnom de "mâchoire" par les surfeurs.