Taxe foncière : les propriétaires se pressent pour payer avant la majoration

impôts polynésie française
taxe foncière : résignés à payer
Ils font la queue pour payer le dernier jour avant la majoration de 10 %. ©Polynésie la 1ère
La loi est dure, mais c'est la loi. Chaque fin de mois de septembre, tous les propriétaires doivent s'acquitter de leur(s) taxe(s) foncière(s) en fonction des biens possédés. Aujourd'hui, date butoir, ils se sont pressés de le faire, sous peine de payer 10% supplémentaires en cas de retard.

Si vous êtes propriétaire et que vous rencontrez des difficultés financières, vous devrez quand même honorer le paiement de votre taxe foncière. En cas de retard, la majoration s’élève à 10%. Bon gré mal gré, même au dernier moment, tout le monde est obligé de mettre la main à la poche.

Echelonner le paiement

 

"On est obligé de venir payer, même s'il y a une crise, eux ils s’en foutent, ils vont chercher un moyen pour que tu payes", dit Manea un contribuable. Pour Mere Fèvre, enseignante de self-défense, "là tu vois bien qu’il y a du monde, après on s’adapte parce que aujourd’hui, c’est le dernier jour. On n’a pas envie d’être majoré, donc on vient et on fait avec". Résigné également, Roberto, gérant d’une salle de sport : "Très difficile, mais bon. Comment faire ? il faut le faire. Le Territoire dépense beaucoup aussi, il faut faire l’effort et puis c’est tout". Cécile Millard, retraitée, compte sur son fils pour régler la douloureuse : "Au lieu de revenir demain, j’ai téléphoné à mon fils de payer aujourd’hui, parce que demain, c’est plus 10%, alors il arrive là mon fils pour payer".

La Direction des impôts et des contributions publiques propose des solutions pour accompagner certains contribuables en difficulté. "Il faut se rendre à la paierie de la Polynésie française, seule habilitée à donner des plans de règlement et là-bas vous rencontrez des contrôleurs ou des inspecteurs qui vont vous aider à payer en plusieurs fois (…) votre impôt", explique Solange Calissi, directrice des impôts et des contributions publiques.

ça rapporte

 

La taxe foncière rapporte chaque année 4,3 milliards cfps à la Polynésie, qui sont réinjectés dans les caisses du Pays et des communes. "Pour la partie communale, affectée au budget des communes, ils vont s’en servir pour faire tourner leur budget et pour la partie territoriale, elle vient quand même payer toutes les infrastructures que l’on peut avoir, infrastructures routières et autres", ajoute Solange Calissi.

Taxe foncière
©Polynésie la 1ère

 

Sur l’ensemble des contribuables soumis à l’impôt foncier, seulement 4% n'honorent pas leur redevance. 

Exonération limitée

 

La Direction des impôts a enregistré 1 000 acquisitions cette année. Cette population fiscale représente 51 600 contribuables. Les détenteurs de propriétés neuves sont exonérés de la taxe foncière pendant cinq ans. Ils commencent à payer 50% de leur taxe à partir de la sixième année, puis la totalité à compter de la neuvième année.