Tourisme : le prix des billets d'avion toujours un frein à une véritable relance du secteur

tourisme polynésie française
tourisme prix billets d'avion
Compagnies françaises ou étrangères, les prix des billets d'avion font réfléchir avant de voyager, encore plus dans le contexte inflationniste. ©Outremer la 1ère
Le deuxième Comité Stratégique du Tourisme en Outre-Mer, le CSTOM, s'est réuni, ce lundi à Paris, avec les représentants des collectivités et les acteurs socioprofessionnels de ce secteur. Le but est de définir les priorités pour un tourisme authentique et de qualité, pour les prochaines décennies. Et si possible, à moindre coût, pour attirer un maximum de voyageurs.

Le deuxième Comité Stratégique du Tourisme en Outre-Mer a permis d'établir le plan de relance du tourisme dans les territoires ultra-marins. 

Les potentiels d'innovation sont vastes et un investissement de près de 2 milliards d'euros par le gouvernement pour ce secteur. Objectif atteint pour ce second rendez-vous. "Incontestablement nos territoires d'outre-mer sont un maillon incontournable du tourisme en France...Les mesures qui sont prises sont parfaitement applicables en outre-mer, ils doivent permettre de mobiliser et fédérer autour d'objectifs communs", déclare Nathalie Hoareau, chargée du pôle Outre-Mer - Atout France.

La France et ses territoires ultra-marins sont la première destination touristique du monde. Les questions essentielles telles que la transition verte, le numérique ou encore le tourisme culturel ont été abordés lors de cette réunion de travail.

Tourisme prix billet avion
L'attractivité des territoires ultra-marins serait plus forte avec des billets d'avion moins chers. ©Outremer la 1ère

Mais une ombre au tableau persiste tout de même, à cause des prix de billet d'avion souvent prohibitifs. "C'est un vrai handicap pour nous aujourd'hui par rapport au problème du billet et à notre éloignement et notre insularité, ou sinon nous aurions encore eu davantage de touristes à venir dans nos territoires", remarque à juste titre Maxette Pirbakas, députée au Parlement européen. "C'est un vrai frein et nous espérons réellement pouvoir débloquer cette situation au niveau de la desserte aérienne. Et aussi avoir d'autres compagnies, et bien négocier pour pouvoir baisser les prix des billets", ajoute Bibi Chamfi, élue au Conseil départemental de Mayotte.

Vivre les vacances différemment dans ce programme du tourisme de demain à l'horizon 2030, avec des enjeux de résilience, d'écologie et de soutien aux familles à bas revenus. "Pour les clients sans grands moyens, il y aura une opération nationale avec l'association des chèques vacances pour permettre à des familles de condition modeste de pouvoir aller en vacances au sein de nos établissements", indique Patrick Serveaux, président des Métiers et de l'industrie hôtelière de la Réunion.

Après la sortie de crise sanitaire, le tourisme en outre-mer trouve quand même un nouvel élan et de l'attractivité sur les rives des 3 océans. 

Regardez le reportage d'Outremer la 1ère :

©polynesie