Trafic d'ice : les adeptes du Black Friday jugés en comparution immédiate

trafic de drogue polynésie française
Puissante drogue de synthèse, la méthamphétamine se présente souvent sous forme de cristaux, ou "ice"
©AFP
Les trois compères partis pour profiter des soldes à Los Angeles et revenus avec de la méthamphétamine écopent de 1 à 3 ans d'emprisonnement.

Dans la salle d’audience, un énième dossier de trafic de stupéfiant et cette fois encore la crédulité des prévenus est palpable. Partis pour profiter du Black friday aux Etats-Unis au mois de décembre, trois hommes ont saisi l’occasion de se procurer de l'ice.

Fred, organisateur et financier du voyage, recrute son voisin Etienne âgé de 31 ans et sans emploi pour mener à bien ce projet. Luis qui travaille dans la même entreprise que Fred est quand à lui principalement intéressé par les soldes et sert de chauffeur pour tout ce petit monde.

N’ayant aucun contact sur place, les trois hommes décident de se balader dans plusieurs quartiers sensibles de Los Angeles en quête de dealer d’ice. La barrière de la langue leur impose d’utiliser un traducteur sur leur téléphone.

Dans ces conditions, difficile de faire des affaires mais un mexicain va leur donner satisfaction. Très peu informé du prix de l’ice pratiqué aux Etats-Unis, ils achètent finalement pour 1500 dollars : 443g de méthamphétamine.

La drogue est conditionnée en 5 boudins enduits de graisse avant d’être placés dans la valise d’Etienne, la mule. La valise est interceptée par les douaniers lors de son passage aux rayons X.

Dans cette affaire, le service des douanes réclame une de plus de 135 millions de francs pacifiques. Soit 44 300 000 francs pour chaque protagonistes.

L'organisateur écope de 3 ans d'emprisonnement dont 1 an avec sursis et son maintien en détention. La mule écope quand à elle de 2 ans de prison dont 6 mois avec sursis. Quant au chauffeur, il sera doté d'un bracelet électronique pendant 1 an, afin de continuer à travailler dans l'entreprise où il est employé depuis 17 ans.