Très chères marchandises importées

consommation polynésie française
Pris marchandises importées flambe
©Hiro Terorotua
Le prix des marchandises importées flambe. Les commerçants ne sont pas en cause. C'est le prix du fret aérien comme celui du fret maritime qui explose de manière exponentielle.

Les prix augmentent, les clients sont mécontents, tout le monde se plaint. Mais les commerçants n’y sont pour rien, en fait, les armateurs font payer de plus en plus cher le transport de marchandises. En cause : le ralentissement des échanges durant la crise Covid, puis leur reprise soudaine avec une demande accrue des consommateurs frustrés. Le retour à la situation d'avant est compromis.

Petit marché

Sur la carte du monde, la Polynésie est toute petite, son marché minuscule… Le Pays - très dépendant des marchandises extérieures - taxe l’importation mais aussi le prix de leur transport.

Personne, ici, ne peut concurrencer les très grandes entreprises occidentales. Il faut s’aligner sur la surenchère qu’elles proposent pour être prioritaires. Conséquence : les commerçants répercutent le surcout du fret, les produits à faible valeur sont ainsi les plus impactés.

Le prix à payer pour être un confetti dans la grande lessiveuse de la mondialisation ?