Trop de morts : comment prendre la route sans les risques

accidents polynésie française
accident mortel Taravao
Hier matin encore, un accident mortel s'est produit Taravao non loin du magasin Carrefour. ©Facebook Pereoo news
Les récents accidents de la route ont poussé les autorités à réagir. Le haut-commissaire invite les usagers de la route à plus de prudence pour eux-mêmes et les autres, en respectant certaines règles.

Cette semaine, 5 personnes ont perdu la vie sur les routes du fenua, ce qui porte à 9 le nombre de tués depuis le début de l’année et autant de familles endeuillées.

Ces accidents concernent notamment les deux-roues (8 tués sur 9), dont les usagers adoptent fréquemment des comportements dangereux pour eux-mêmes (50% ne portaient pas leur casque de manière adéquate) et pour les autres usagers de la route qui peuvent être victimes des conducteurs irresponsables (67% des accidents mortels sont liés à une vitesse excessive).

Une telle dégradation de la situation sur nos routes en si peu de temps est très inquiétante.

Vitesse, alcool, drogue

Face à ce constat, le haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN, demande une prise de conscience immédiate et appelle tous les usagers de la route à faire part de la plus grande vigilance et à respecter les règles de sécurité sur la route pour se protéger et protéger les usagers les plus vulnérables (piétons, cyclistes, deux-roues notamment).

Ecoutez le colonel Benoît Taponat, commandant en second de la gendarmerie de Polynésie française :

Colonel Taponat

Le haut-commissaire rappelle que la vitesse excessive, l’alcool ou les stupéfiants sont présents dans plus de la moitié des accidents mortels de la route. Ces pratiques mettent en danger la vie du conducteur, de ses passagers et de tous les usagers de la route.

L’augmentation de ces comportements à risque n’est pas acceptable. Aussi, et au-delà des actions de prévention menées avec les services du Pays et les acteurs du territoire, notamment à l’attention des établissements scolaires, les forces de police et de gendarmerie nationale vont à nouveau renforcer les opérations coordonnées de lutte contre l’insécurité routière.

Si l’heure est à la sanction systématique face aux infractions sur la route, ces contrôles, organisés afin d’assurer la sécurité de tous sur nos routes, doivent nécessairement s’accompagner d’un renforcement de la responsabilité individuelle des usagers de la route. Pour éviter de nouveaux drames, changez vos comportements dès à présent.

Règles à respecter

Le haut-commissaire et le président de la Polynésie française ont décidé de développer dans les prochaines semaines un plan d’action permettant de coordonner les compétences de l’Etat et du Pays dans les domaines de la prévention et de la répression.

sécurité routière
Depuis le début de l'année, c'est l'hécatombe. ©Haut-commissariat

Afin que le trajet soit le plus sûr possible, il convient de respecter quelques règles simples :
 Avant de prendre la route :
- vérifiez l’état général du véhicule (feux de signalisation, état des pneus…)
- munissez-vous des équipements de protection individuels et notamment du casque en deux-roues
- installez un siège spécifique pour les enfants passagers
Proposez à un proche qui a trop bu de différer son départ, de dormir sur place ou de faire appel à une personne apte à la conduite pour le raccompagner.
 Pendant le trajet :
- respecter les limitations de vitesse et les distances de sécurité,
- portez votre ceinture de sécurité même sur de courtes distances,
- pour les cyclistes, roulez dans le sens de la circulation avec les équipements de protection et éclairage de nuit,
- soyez attentif aux changements de files des véhicules et aux arrêts temporaires des véhicules de livraisons,
- ne négligez pas les effets de la fatigue sur la conduite.