"TVA sociale" : bientôt une nouvelle taxe à la consommation ?

finances polynésie française
taxes bis
©Polynésie 1ère
Comment trouver de nouvelles ressources pour préserver la protection sociale ? La "TVA sociale" pourrait être une solution. Il s'agirait d'une nouvelle taxe imposable sur les produits de consommation, en dehors des produits de première nécessité.

Avec la crise, les caisses du Pays sont en berne. Comment y remédier, pour éviter que les ressources de la protection sociale n'en patissent ? Yvonnick Raffin, ministre de l’Économie et des Finances, en parlait le 24 octobre dans notre journal. Ancien dirigeant de la caisse de prévoyance sociale, il annonçait notamment qu'une nouvelle taxe à la consommation pourrait voir le jour. 

Les impôts sont toujours sujets à débat... S'ils sont souvent impopulaires, ils sont nécessaires pour Raffin :

Il faut répondre à l'urgence (...). L'objectif, c'est de sauver nos comptes sociaux pour poursuivre les prestations familiales, de santé, de handicap et en même temps continuer à payer nos retraites.

 

Il compte proposer le projet de TVA sociale au Président du Pays dans quelques jours. Le principe serait de faire participer tout le monde et pas uniquement les cotisants de la Caisse de prévoyance sociale. Cette participation passerait donc par une nouvelle taxe sur les produits de consommation, hors produits de première nécessité pour "ne pas mettre de la misère à la misère", rassure Yvonnick Raffin.

Le taux n'a pas encore été fixé. Les propositions s'étendent de 1 jusqu'à 1,5%.