Ua Pou : les élèves à la chasse au microplastique

environnement polynésie française
Mission détection et ramassage de micro-plastique à Ua Pou. ©Polynésie la 1ère
Les élèves de troisième du collège "Terre des Hommes" ont participé à l'opération "Plastique à la Loupe" organisée à Ua Pou.

La préservation de l'environnement est une problématique mondiale majeure qui ne date pas d'hier. Le réchauffement climatique et ses conséquences auront un impact direct sur les futures générations. Il devient urgent de ne plus seulement sensibiliser mais d'engager de véritables actions avec les enfants, acteurs du changement de demain. 

L'opération de sciences participatives "Plastique à la loupe" s'inscrit dans ce contexte éducatif. Il s'agit d'une action mise en place par la Fondation Tara visant à constituer une base de données inédite sur les macrodéchets et microplastiques qui s'échouent sur les plages et les berges de France métropolitaine et d’Outremer. Dix collèges sont associés à cette opération. Les études ont montré que le plastique, des plus gros morceaux aux plus petits, est dévastateur pour l'environnement et l'équilibre de l'ensemble de la biosphère. Plus les particules de plastique sont fines, plus la destruction provoquée est vicieuse car difficilement repérable. 

Les troisièmes du collège "Terre des Hommes" de l'île d'Ua Pou, aux Marquises, étaient chargés mercredi 9 janvier, de repérer ces particules fines et de les collecter. Le plastique récolté sera ensuite envoyé en laboratoire pour analyses, explique la professeure coordinatrice du projet, au micro de Lionel Tehaamoana. 

Une partie de ces déchets va être expédiée en métropole où ils seront analysés par les scientifiques de Tara Océan. D'ici deux mois, nous devrions recevoir une analyse précise de ces déchets, ce qui nous permettra de mener une action d'éducation au développement durable avec les élèves et d'essayer de trouver des solutions durables pour Ua Pou en particulier.

Professeure

©polynesie