Les ultramarins auront bientôt un site internet dédié à leur biodiversité.

écologie polynésie française
Mieux protéger la biodiversité
©NC.1
Son nom ? Le compteur de la biodiversité Outre-mer. C’est une idée du Ministère des Outre-mer portée par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’office français de la biodiversité.
L’objectif est de recenser des données chiffrées, les acteurs du secteur, des photos et bien sûr les bons gestes à avoir envers la nature.
Mais avant de pouvoir naviguer sur ce site internet, une enquête vient d’être mise en ligne.

Les précisions de Sarah Vildeuil

Biodiversité outre-mer 1


Une enquête a donc été lancée la semaine du 24 août pour vous interroger sur votre rapport à la biodiversité des Outre-mer.
Guillaume Gigot est le coordinateur de ce projet.

Il est au téléphone de Sarah Vildeuil

Biodiversité outre-mer 2


Mieux répondre aux attentes

Vous renseignez-vous sur la faune et la flore des milieux naturels que vous visitez ? Ou encore, quels sont les milieux naturels Outre-mer qui vous attirent le plus ? Voici deux des questions posées dans le cadre de cette enquête. "On s'est dit que vu que l'ambition était de taille, de toucher un maximum de citoyens, il fallait un peu connaître les attentes des potentiels utilisateurs", explique Guillaume Gigot, ingénieur écologue, coordinateur de ce projet.

Que vous soyez un habitant des Outre-mer ou un touriste, tout le monde peut participer. Le but est d'enrichir la plateforme grâce aux connaissances et aux expériences de ceux qui répondront à l'enquête. 
 

On espère qu'on aura au moins plusieurs centaines de réponses dans chacun des bassins des Outre-mer afin de pouvoir croiser ces informations pour améliorer le site.

Guillaume Gigot, coordinateur du projet Compteur de la biodiversité Outre-mer



Smartphone ou ordinateur, vous pourrez dire, à travers cette enquête, quel est votre support numérique de recherche préféré sur la biodiversité. A ceux qui auraient peur de perdre leur temps, Guillaume Gigot se veut rassurant: "On a essayé de la concevoir pour qu'elle prenne 5 à 10 minutes pour y répondre. On a fait en sorte que ce soit simple." L'équipe autour de ce projet espère à la fin pouvoir présenter un contenu séduisant et innovant pour s'informer et inciter à agir.

D’ici l’automne, un prototype du site sera présenté. Le compteur de la biodiversité Outre-mer devrait être ligne d’ici début 2021.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live