Un exercice de secours en mer mobilise les moyens d’intervention civils et militaires

sécurité polynésie française
Un exercice de secours en mer mobilise les moyens d’intervention civils et militaires
Un exercice de secours en mer mobilise les moyens d’intervention civils et militaires ©polynesie La1ere
Une avarie simulée du Tuhaa pae IV a entrainé le déploiement d’un dispositif d’intervention coordonné maritime et aérien de grande ampleur.

Un exercice d’état-major avec déploiement de moyens dénommé « Secours Maritime de Grande Ampleur et Assistance à Navire en Difficulté 2022 » s’est déroulé mardi 7 juin  en partenariat avec la goélette Tuhaa Pae IV de la Société de Navigation des Australes et le Centre des Métiers de la Mer.

L’exercice a mobilisé environ quatre-vingt personnes issues des services impliqués dans la gestion d’événements maritimes : Forces armées en Polynésie française, Haut-commissariat, JRCC Tahiti, Gendarmerie nationale, Météo France, SAMU, Centre des Métiers de la Mer, DPAM, Direction de le Protection Civile, ainsi que l’ensemble de l’équipage du Tuhaa Pae IV et Société de Navigation des Australes.

Le scénario prévoyait un incendie dans la salle des machines de la goélette Tuhaa Pae IV avec à son bord 40 personnes, au départ de Tahiti vers l’archipel des Australes.

L’incendie a entraîné de manière fictive une avarie totale du navire au large de Faa’a avec une dizaine de blessés à son bord et une personne décédée.

Cet exercice a permis de tester la mise en œuvre du dispositif ORSEC maritime et notamment les chaînes d’information entre les différents acteurs afin d’améliorer les actions réflexes nécessaires à la gestion d’un évènement maritime.