Un violent incendie ravage trois entrepôts à Pirae

incendies polynésie française
incendie Hamuta
Un des hangars ravagés par les flammes. ©Teupoo Fatupua-Avae/Polynésie la 1ère
Un violent incendie s'est déclaré jeudi 18 août, à Hamuta, à Pirae. Trois entrepôts dont une menuiserie ont été touchés. Il n'y a heureusement aucune victime à déplorer.

Un violent incendie s'est déclaré jeudi 18 août, aux alentours de 19h30, au fond de la vallée de Hamuta, à Pirae. 

pompiers incendie
13 pompiers ont été déployés sur place, ainsi que la police municipale et la DTPN987. ©Hitimana Qui/Polynésie la 1ère

Les casernes de pompiers de Pirae et Papeete, ainsi que la Protection Civile sont intervenus sur place pour maîtriser les flammes hautes, alimentées par des produits chimiques inflammables et le bois de la menuiserie. Malheureusement, cette dernière a été entièrement détruite par le feu. Deux autres entrepôts, un garage automobile et une entreprise de revêtements protecteurs, ont été largement touchés.

Les riverains ont entendu au moins une explosion qui aurait provoqué l'incendie, selon Cédric Rigollet directeur adjoint de la Protection Civile.

Au bout de 3 heures, les 13 pompiers déployés ont réussi à maîtriser l'incendie. 

Il n'y a heureusement aucune victime à déplorer, mais les dégâts matériels sont très importants.

Ce matin, Alphonse Walker, le propriétaire des lieux et garagiste, ne cachait pas son émotion en découvrant l'étendue des dégâts : "Je n'ai rien pu sauver du tout. Je voulais venir hier soir, mais on m'en a empêché. [...] Là,je dois enlever tout ce qu'il faut enlever...Y'avait des dépôts de bois, des rouleaux de papier de La Dépêche...et ça a pris feu...Mais je vais remettre en état mon garage, on ne va pas le laisser comme ça."

Les dégâts matériels sont estimés entre 30 et 40 millions Fcp selon les entrepreneurs sur place, sans compter la perte de chiffre d'affaires. 4 à 5 employés se retrouvent au chômage technique.

Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine du sinistre.