Une formation agro forestière pour encourager l’agriculture syntropique

éducation polynésie française
Une formation agro forestière pour encourager l’agriculture syntropique
Une formation agro forestière pour encourager l’agriculture syntropique ©polynesie La1ere
Cette technique vise à copier les processus naturels plutôt que d’opposer nature et agriculture.

À compter de mardi 1er juin, les 60 candidats du baccalauréat professionnel de l’enseignement agricole vont débuter leurs épreuves écrites.

En Polynésie, cinq spécialités du bac pro sont préparées : trois dans le domaine de la production aquacole, agricole ou horticole, une spécialité vente et une dernière en aménagement paysager.

Les oraux se déroulent entre le 7 et le 10 juin dans les centres d’épreuves du lycée agricole de Moorea, de Taravao et de Nuku Hiva.

Les résultats seront connus le 14 juin.

Parallèlement, l’agriculture syntropique se développe et une formation avait lieu ce 24 mai à Moorea. Il s’agit de planter des légumes, des fruits ou des tubercules en utilisant le moins d’eau et d'engrais possible.

Cette pratique est expérimentée à Rangiroa et à Fakarava, deux atolls des Tuamotu où les ressources en eau douce sont très limitées.