Visite officielle de l’État et du Pays à Maiao

consommation polynésie française
Visite officielle de l’État et du Pays à Maiao ©Polynésie La 1ère
Une délégation composée du Haut-commissaire et notamment du Vice-président s'est rendue à Maiao. Au programme de cette visite : faire un point sur les différentes interventions financières auprès de la commune.

Le Haut-commissaire, Dominique Sorain, le Vice-président, Jean-Christophe Bouissou et l’administrateur des îles du vent et des îles sous le vent, Guy Fitzer se sont rendus sur l’île de Maiao où elle a été accueillie par le maire délégué de la commune associée de Maiao, Tahuhu Tama Ina, dans la pure tradition polynésienne avec chants, orero et danses.

Ce déplacement a d’abord été l’occasion pour les autorités de rencontrer l’équipe municipale et d’échanger avec le maire délégué sur les conditions de vie à Maiao, la santé, les services essentiels rendus à la population et les attentes des habitants de l’île.

À la suite de la visite de l’école primaire de Maiao, la délégation s’est arrêtée pour un temps de recueillement sur la tombe d'Henri Brothers qui a œuvré pour le bien être des habitants de l’île pendant plus de 40 ans en qualité de maire délégué de Maiao.

Cette visite a été l'occasion également de rappeler les interventions financières auprès de la commune pour lui permettre d’assurer un service de transport régulier entre les îles de Maiao et Moorea, garantir un approvisionnement en électricité à travers l’exploitation des sources d’énergies renouvelables et développer les connaissances sur les potentielles ressources en eau de l’île.

- Une navette communale sécurisée, dont la livraison et la mise en service est annoncée à compter de mai prochain, fait l’objet d’un investissement de 101 167 500 Fcfp auxquels le Pays participe à hauteur de 40 476 000 Fcfp et l’État pour 36 012 556 Fcfp ;

- L’électrification de l’île de Maiao : les études lancées ont pour objet de disposer de l’ensemble des autorisations foncières et réglementaires pour juin/juillet 2022 et solliciter les financements complémentaires pour la phase travaux pour un total de 320 millions Fcfp. Le Pays finance à hauteur de 224 millions Fcfp, l’Etat pour 32 millions Fcfp et la commune à hauteur de 64 millions Fcfp.

- Pour développer la production et la distribution d’eau potable, une campagne héliportée de relevés géophysiques sera conduite en mars prochain avec l’appui technique des experts de l’État du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). Cette campagne permettra de disposer d’une meilleure connaissance du sous-sol et d’apporter des éléments d’aide à la décision en matière de gestion des ressources en eau pour la fin 2023. Cette opération est financée par le Contrat de projet Etat-Pays pour 68 083 174 Fcfp.