Portes closes chez les agences OPT et VINI ?

social tahiti
OPT
©P.1ère
La grève est effective depuis minuit. Malgré une longue journée de négociation hier, aucun accord n'a pu être trouvé entre les la direction et le syndicat SAPOT. Les discussions bloquaient sur la revalorisation de la grille salariale. Certaines agences OPT voire VINI resteront donc portes closes.
Teiva CHAVEZ, représentant syndical SAPOT à l'OPT espère reprendre les négociations avec la direction dans la journée mais précise: "on a essayé de négocier hier soir jusqu'à 22 heures et malheureusement pour tout le monde, on a pas réussi à s'entendre au niveau de nos dirigeants notamment sur le plan de la revalorisation salariale, mais ce n'est pas le seul point: on a demandé la mise en place de commissions paritaires. Au niveau de Vini et Vini distribution, pour l'avancement des agents, pour étudier leur cas au cas par cas en fin d'année. Ca aussi, ça a été refusé par la direction de Vini. Et puis il y a des petits points d'ordre pratique qui concernent la vie des salariés, où il y a un refus catégorique de leur part. Les conséquences pour les clients c'est qu'ils vont trouver portes closes".

La possible fermeture des agences de l'OPT, en cette fin de mois, est une mauvaise pour les clients qui ont des comptes CCP. Surtout ceux des iles. L'office des Postes et Télécommunications est souvent la seule banque disponible sur ces atolls. C'est le cas à Takume. Le maire de l'atoll, Paea Helme, explique que "les conséquences, c'est que les personnes qui ont besoin de retirer de l'argent à la poste ne pourront pas retirer si jamais on ne peut pas effectuer de mandat. Seules les personnes qui font du coprah et qui en vendent sur le bateau pourront avoir des espèces car le bateau accepte leur coprah, les autres seront privés de la nourriture qu'ils pourraient acheter sur le bateau."

La grève pourrait moins impacter la société Vini car c'est le syndicat A tia i mua qui est majoritaire dans cette filiale de l'OPT.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live