publicité

Pour être bien paré, rien de tel que le pareo

A Tahiti et dans les îles, la journée du pareo a été suivie. Porter le pareo, une tradition qui n'est pas près de s'arrêter.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang/C.Fahri/M. Leroi
  • Publié le , mis à jour le
Un vendredi matin coloré, joyeux et détendu grâce à la journée du pareo. Un vêtement venu des temps immémoriaux, témoignage du respect aux divinités, qui exprime aujourd’hui les valeurs fondamentales de l’accueil polynésien. Dans les jardins de Paofai, pas moins de 500 élèves, venus des écoles de la zone urbaine, ont eu l’occasion de s’approprier les mille et unes façons de s'accommoder du pareo.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère

A chacun sa technique : Pamela, initiatrice avertie, privilégie le trempage dans l’eau :

Sous l’œil attentif des spectateurs, des clowns ont apporté la touche indispensable à la bonne humeur.
Après cette matinée d’apprentissage, place a été donnée à la danse, une autre facette de la culture locale.

Un rien les habille; © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Un rien les habille;

Ils sont venus de toute la zone urbaine de Papeete. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Ils sont venus de toute la zone urbaine de Papeete.

Une tradition du fenua


Même dans les archipels, la journée du pareo a été suivie. C'est le cas à Fakarava, aux Tuamotu. En musique, assorti de chemises à fleur et noué à la taille ou autour du cou, le vêtement symbolique de la Polynésie a été célébré. Beaucoup d'élèves ont choisi ce thème du « Pareu Day » pour revenir sur les origines et les fonctions du tissu local, sans oublier la nécessité de perpétuer cette tradition qui fait la spécificité du fenua.

Regardez cette vidéo envoyée par notre correspondante de Fakarava :


Ecoutez Mme Maima, institutrice de l'école maternelle de Fakarava :


 

Pour être bien paré rien de tel que le paréo Caroline Farhi / Marcel Bonno

 


 

Sur le même thème

  • culture

    Heremoana Buchin, la passion de la nacre

    Autodidacte, Heremoana a fait de la gravure sur nacre un art. Rencontre dans son atelier de Papeete.

  • culture

    La Vespa : tout un symbole de la vie à Tahiti

    Un scooter mythique importé pour la première en 1948 par les établissements Traqui. On l'appelait alors "la Primavera". Aujourd'hui, elle a ses fans aussi passionnés que ceux qui aiment les Harley et ils bichonnent leurs engins avec amour. Ces fans se sont donnés rendez-vous pour un tour de l'île .

  • culture

    Gros plan sur la vie culturelle 2019

    Il y a bien sûr les rendez-vous incontournables autour du Heiva mais aussi les rendez-vous régionaux , océaniens et internationaux tout aussi incontournables, avec tout récemment le Matavaa des Marquises à Ua Pou. Retour sur les temps forts culturels de l'année.
     

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité