Les prix des billets d’avion pour la Nouvelle-Zélande en baisse

océan pacifique tahiti
salon nouvelle zélande
Avec l’arrivée de French Bee​​​​​​ en mai dernier, et la venue annoncée de United Airlines en octobre prochain, les prix des billets d’avion pour les États-Unis et pour l’Hexagone ont fortement baissé. La concurrence bénéficie aussi aux voyageurs qui se rendent en Nouvelle-Zélande et en Australie.
Le bilan des 12e Journées du tourisme de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie, qui se sont terminées ce dimanche midi, est très satisfaisant pour la compagnie à la feuille de fougère. Il faut dire qu’en 60 ans de présence au fenua, elle n’a jamais pratiqué des prix aussi bas.

Le contexte concurrentiel n’y est pas étranger. « La concurrence, même si elle n’est pas frontale et directe, elle est quand même existante », explique Christelle Bole, la directrice d'Air New Zealand à Tahiti. « Ce n’est pas directement notre ligne qui est attaquée, mais malgré tout on ne peut pas se permettre d’être plus chers qu’une destination où il y a 8h de vol », ajoute-t-elle.

« Il y a une concurrence qui bénéficie à tout le monde. »