polynésie
info locale

Les éco-sentinelles, relais de la protection de la nature

écologie punaauia
Le réseau d'éco-sentinelles de Pirae se forme au bouturage du corail
La Fédération Te Ora Naho œuvre à la création de ce réseau d'éco-sentinelles bénévoles partout en Polynésie depuis 2017. ©Jérôme Lee
Formés par la fédération des associations de l'environnement de Polynésie, ces citoyens seront ensuite eux-mêmes les conseillers de leurs concitoyens en matière de protection de la nature. Après les Australes et Punaauia, c'est au tour de Pirae de mettre sur pied son propre réseau.
Connaissez-vous les éco-sentinelles ? Ce sont des citoyens formés par la fédération des associations de l'environnement de la Polynésie. Ils deviennent par la suite des relais, dans leurs quartiers et leurs îles, pour sensibiliser à la protection de la nature et mettre en oeuvre des projets environnementaux.

Le projet est né de la conviction que les membres de la société civile sont des acteurs indispensables pour la protection de l'environnement en Polynésie française.

Formation théorique et pratique

La Fédération Te Ora Naho oeuvre à la création de ce réseau d'éco-sentinelles bénévoles partout en Polynésie depuis 2017. La formation délivrée consiste en une dizaine de modules, en salle de classe et sur le terrain, répartis sur un total de 45 heures de formation.

Les Australes avaient ouvert le ban, suivies de Punaauia. Le réseau de Pirae est le dernier né. Nos équipes ont suivi une de leurs formations aux techniques de bouturage.

Le reportage de Stéphane Ratinaud, et Jérôme Lee :
 
©polynesie