Quatre solutions pour développer la pêche hauturière en Polynésie

pêche tahiti
Quatre solutions pour la pêche hauturière en Polynésie
Quatre scénarii ont été proposés hier, mercredi 6 septembre, pour développer le secteur.
Le Pays vient de restituer les travaux de l’élaboration de l’étude d’un schéma directeur de développement de la pêche hauturière en Polynésie. Ce document propose aux professionnels du secteur plusieurs stratégies ciblées pour optimiser le domaine. Quatre scénarios ont été présentés hier à la présidence en présence des acteurs économique de la filière.

Le bureau d’études « Fishers and Maritime affairs » s’est chargé de la mise en place du schéma directeur. L’organisme propose de développer la flotte de pêche fraîche en ciblant le germon, de cibler de façon saisonnière l’espadon au sud de la ZEE (zone économique exclusive polynésienne), de développer la congélation longue de thon ou encore de développer les métiers en froid hyper négatifs.

Rappelons que ce schéma est le fruit d’un travail de longue haleine. Le bureau d’études a été retenu en janvier pour un coût de  21 056 026 Fcfp à 50% pour le Pays et à 50% pour l’AFD (Agence Française de Développement.
Quatre solutions pour développer la pêche hauturière en Polynésie

Le reportage de Heipua Van Bastolaer