Qui vole un vélo, vole un bateau !

justice tahiti
Qui vole un vélo, vole un bateau !
Entrée du tribunal de Papeete. ©Archive Polynésie 1ère.

Jeudi 11 février, le tribunal de Papeete a notamment jugé un jeune garçon turbulent qui comparaissait pour une série de vols et violences.

En moins dix jours, ce jeune homme âgé de 18 ans a commis toute une série de méfaits. D'abord le vol d'un scooter, le 2 février, puis celui d'un velo le 9 février en passant par un bateau le 5 février ! Des délits à répétition qui ont amené le prévenu les menottes aux poignets devant les juges. Son regard était moqueur et son attitude désinvolte.

Le vol de bateau s'est soldé par un échec. Le garçon ne sachant pas le piloter s'est s’échoué sur le récif de Papeete. Paniqué, il a lancé les trois fusées de détresse trouvées dans l'embarcation. Alertés, des policiers sont intervenus. En les voyant, le délinquant s'est caché dans la glacière du bateau, un couteau à la main. Lorsque les agents de police l'ont débusqué, il s'est débattu mais a fini par être maîtrisé.

Qui vole un vélo, vole un bateau !
Salle d'audience du tribunal. ©Archive Polynésie 1 ere

Cinq jours plus tard, on le retrouve dans un lycée de Pirae tentant de s’emparer d’un vélo. La surveillante de l’établissement le prend en flagrant délit, ce qu’il lui vaudra d’essuyer une série d’insultes.

Le jeune homme connaît bien le juge pour enfants. Compte tenu de son jeune âge, le tribunal l'a condamné à  18 mois de prison dont six mois ferme.

Un tonton aux tendances pédophiles à Bora-Bora

L’affaire suivante n’en est pas à son reste puisqu’il s’agit d’un oncle aux tendances pédophiles situé à Bora Bora. Il comparaissait hier pour agression sur mineur de moins de 15 ans.

Le 14 novembre, une jeune fille de 12 ans dort tranquillement, lorsque son oncle, un homme petit et trapus, d’une quarantaine d’années, s’introduit chez elle fortement alcoolisé. Selon sa version, il serait entré pour dérober des affaires, et au moment où il passa près de la chambre de sa nièce il eut « une forte envie de lui caresser les fesses ».

La petite fille se réveille et  voit son oncle, dans le noir. Son visage sans expression éclairé par sa lampe de chevet. Il la fixe du regard et lui propose 10 000 fcfp pour coucher avec elle. Elle dit non. Il insiste. Heureusement son parrain les entend et pourchasse l’oncle pervers.

A la barre il avouera avoir déjà fait la même proposition à sa nièce, en plein jour alors qu’elle ramassait les feuilles dans sa cour.

Le psychiatre a écarté le comportement pédophile, il s’agit selon lui plutôt de quelqu’un qui perd tous ses moyens intellectuels lorsqu’il est en état d’ébriété.

L’oncle incestueux a écopé de 24 mois de prison dont 16 avec sursis

Les Outre-mer en continu
Accéder au live