Ramassage de trocas à Moorea : prendre le strict nécessaire

économie tahiti
Ramassage de trocas à Moorea : prendre le strict nécessaire
Seuls ceux entre 8 et 11 cm peuvent être pêchés. ©Polynésie 1ère
Du 2 au 30 novembre, le ramassage des trocas est à nouveau autorisé à Moorea par le Service de la mer. En 2013, la collecte avait permis de générer un revenu moyen d’environ 400 000 cfp par famille.


Deux ans après la dernière campagne, la commune de Moorea / Maiao est de nouveau autorisée à récolter les troques nacrées, ou trocas. Sur les 80 tonnes accordées à la commune, 70 sont réservées à l'île sœur. Problème, le PGEM (plan de gestion de l'espace maritime) de Moorea et notamment les aires marines protégées compliquent les contrôles. 
De plus, pas n'importe quel coquillage peut être pêché, une taille réglementaire doit être respectée :

©Polynesie 1ere
Ainsi préservée, la ressource devient pérenne. Elle représente un supplément de revenus. C'est un peu les étrennes avant Noël :
©Polynesie 1ere
70 tonnes sont donc accordées à l’île de Moorea et 10 tonnes à Maiao. En 2013, cette pêche avait permis de générer un revenu moyen d’un peu plus de 400 000 cfp par famille.

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve'a de 18h30 et notre JT de 19h.