Rameur disparu : la famille du va'a en deuil

décès tahiti
famille rameur / digue papeete
©Polynésie la 1ère
Les recherches pour tenter de retrouver le corps de Enoha Huuti se sont arrêtées. Lundi, 2h après sa disparition, le JRCC a stoppé les recherches provoquant ainsi un sentiment d'abandon chez la famille. Les pompiers de Faa'a, soutenus par leurs confrères, ont pris le relais avec l'aide bénévoles. 
 
Il n'existe pas de qualificatif pour décrire ce que les parents ressentent lorsqu'ils perdent leur enfant. C'est dire l'état d'esprit de la famille de Enoha, qui depuis le début des recherches se tient sur la digue scrutant l'horizon avec l'espoir de le retrouver mais aussi l'envie de participer à sa manière à la battue sous-marine. "On s'est réuni hier soir (ndlr jeudi1er octobre) pour faire une messe entre les deux côtés de la famille pour pouvoir réchauffer la famille endeuillée et puis, pour nous, on espère vraiment retrouver notre fils", confie Morito Paihea, membre de la famille d'Enoha. 

La douleur a atteint son paroxysme lorsque les proches du rameur disparu apprennent que le JRCC ne continuait pas leurs recherches. Mais la solidarité n'est pas un vain mot en Polynésie d'autant que le va'a y est roi. Les rameurs polynésiens, quelqu'ils soient, se sentent concernés. "Ca nous a vraiment touché ce qu'il s'est passé. Aujourd'hui, avec les copains, on est parti faire un tour pour voir un peu ce qu'il se passe... On souhaite le retrouver pour toujours", confie Steeve Tsiou Fouc, rameur de Faa'a qui compatit avec la famille. 
 
Rameur disparu : la famille du va'a en deuil
©polynesie