Réforme de la PSG : l'intersyndicale souhaite le retrait du texte, Edouard Fritch réfléchit

social tahiti
PSG : les négociations au point mort
Mardi 16 janvier, un regroupement de syndicats a rencontré le gouvernement pour tenter de trouver un accord sur certains points du texte relatif à la réforme de la protection sociale généralisée et notamment sur l'âge du départ à la retraite.
Une rencontre entre l'intersyndicale et Edouard Fritch a eu lieu mardi 16 janvier dans la matinée. La CSTP / FO, la CSIP, Otahi, O oe to oe rima et la COSAC tenaient à discuter avec le président du Pays du projet de loi de réforme de la protection sociale généralisée.

Après deux heures de discussions, les syndicats pensent avoir été entendus et attendent la décision finale du gouvernement.
Patrick Galenon de la CSTP / FO et Ronald Terorotua de "O oe to oe rima" répondent à Gilles Tautu.

Ronald Terorotua et Patrick Galenon au micro de Gilles Tautu


Pour les syndicats la balle est donc dans le camp du gouvernement. Le président Edouard Fritch a indiqué qu'il allait se pencher sur les propositions des syndicats.

Edouard Fritch au micro de Gilles Tautu


Le président du pays a aussi expliqué qu'il fallait que la réforme se fasse pour assurer le paiement des allocations. Quant à la révision de la composition du CESC, le texte sera revu.
Réforme de la PSG, l’intersyndicale souhaite le retrait du texte, Edouard Fritch réfléchit

Une deuxième rencontre doit être organisée avec les syndicats prochainement.