polynésie
info locale

Réforme de la PSG : le ''oui mais'' d'Atia I Mua

social tahiti
A Tia I Mua
©Bélinda Tumatariri
Jeudi 18 janvier, le syndicat A Tia I Mua, absent mardi lors de la réunion syndicats-gouvernement sur la question de la réforme de la PSG, affiche son désaccord avec les autres syndicats mais ne donne pas pour autant un blanc-seing au gouvernement.
En conférence de presse jeudi 18 matin, le groupement syndical A ti’a I Mua s'est positionné de manière favorable à la réforme de la PSG, contrairement au reste des organisations syndicales, mais n'est pas pour autant pas du même avis que le gouvernement quant à la méthode à employer.

La réforme des retraites prévoit, entre autres, l’augmentation des cotisations salariales et patronales avec un recul de l’âge à la retraite de 60 à 62 ans d’ici 2020.

Pour le syndicat A ti’a i mua, il y a urgence car depuis 2008 le budget de la CPS a toujours été voté en déséquilibre. Dimitri Pitoeff explique pourquoi il est pour cette réforme mais pas en l’état.

Dimitri Pitoeff au micro de Bélinda Tumatariri


Le projet de loi avait reçu un avis défavorable du CESC (Conseil social, économique et culturel) il devrait être présenté à l’assemblée à la mi-février.


 

Publicité