polynésie
info locale

Régime de solidarité : la chasse aux abus est ouverte

société tahiti
Régime de solidarité : la chasse aux abus est ouverte
Régime de solidarité : la chasse aux abus est ouverte ©Polynesie1ere
Manolita Ly, ministre de la solidarité en charge du RSPF, tente de faire sortir du régime de solidarité une partie des artisans, des pêcheurs et des agriculteurs. Sont concernés ceux dont les revenus dépassent le seuil de 87 346 francs mensuels. 
L'objectif du gouvernement consiste à diminuer le nombre d'allocataires et d’apurer certains secteurs d'activité ayant parfois abusé du système. 79 000 personnes sont inscrites au régime de solidarité de Polynésie française.

Reportage de Isabelle Giordan / Hubert Liao
Régime de solidarité : la chasse aux abus est ouverte

 

Publicité