Rencontre entre l'OMS et l'association 193

nucléaire tahiti
193 et Moruroa e tatou
©Alexandre Le Quéré ; Polynésie 1ère
L'association 193 se rendra à New York en octobre prochain pour parler du nucléaire et "rapporter la réalité de notre pays", dixit le père Auguste, fondateur du mouvement. Avant son départ pour l'ONU, l'association doit rencontrer le secrétaire général de l'OMS. 
 L'association 193 a accepté l'invitation du Tavini Huiraatira de se rendre à l'ONU pour parler du nucléaire en octobre prochainL'association ira donc porter sa pétition avec ses 46.215 signatures à l'ONU, à New-York. "Nous aurons un temps de parole au sein du comité 24. Même si ce temps est court, nous allons tout faire pour rapporter la réalité de notre pays en matière des essais nucléaires", explique le père Auguste, président de l'association 193. 

Mais avant cela, mardi prochain, les militants rencontreront le secrétaire général de l'Organisation Mondiale de la Santé.  "Nous allons saisir cette occasion pour rapporter à travers cette personne la réalité exacte de ce pays en termes de santé", confie le père Auguste 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live