publicité

Retour à l’éclairage à la bougie, à Makemo ce week-end

La Société d'économie mixte "Te mau ito api" qui détient une délégation de service public pour la fourniture de l’électricité, n’est plus en mesure de payer le carburant nécessaire au fonctionnement des groupes électrogènes de l’atoll.

© polynésie 1ère
© polynésie 1ère
  • Heidi Yieng Kow, Vaitiare Nauta
  • Publié le , mis à jour le
La SEM "Te mau ito api" attend du Pays, depuis plusieurs mois le versement de 15 millions de francs, ainsi n'ayant pas les moyens de payer son fournisseur, sa commande d’essence n’a pas été chargée à bord du Taporo, un cargo mixte qui livre cette île des Tuamotu.

Contactée, hier, la mairie de Makemo nous a affirmé qu’elle a alerté le Pays sur cette situation. La municipalité a d’ailleurs, fournit pendant un temps, le carburant pour assurer l’électricité sur l’atoll.

Ecoutez Dany Tahi, président de l’association "Catalina" qui lutte pour la défense des intérêts de la population de Makemo, mais aussi candidat aux municipales. Il est joint au téléphone par Vaitiare NAUTA :

Tahi Teraiarue

président de l'association catalina, association de lutte pour la défense des intérêts de la population de makemo et candidat aux élections municipales

Le Pays est actuellement à la recherche d’une solution pour éviter aux habitants de Makemo de s’éclairer à la bougie.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête