polynésie
info locale

Rétrocession des terrains militaires : les projets de Mahina et Faa'a

économie tahiti
Rétrocession des terrains militaires : les projets de Mahina et Faa'a
A Faa'a, 7000 m2 vont revenir à la commune. ©Polynésie 1ère
Au programme du chef de l'Etat, la rétrocession des terrains militaires à certaines communes. La fin d’une longue attente pour ces villes qui espèrent pouvoir ainsi relancer une économie après le départ des militaires. Les exemples avec Mahina et Faa’a qui ont des projets différents. 


Le projet est important pour Mahina. Sur un terrain de cinq hectares, doit être aménagée une zone d’activité économique mixte avec une salle polyvalente de 3 000 places, une pépinière d’entreprises avec des ateliers relais. Sont également prévus l’installation des pompiers et de la police municipale. A terme, la commune souhaite pouvoir y ouvrir un nouvel accès vers la plage.

Ecoutez Tamatoa Taurua, chargé de mission à la commune de Mahina :

©Polynésie 1ère

Marché et zone artisanale


A Faa’a, c’est un terrain de 7 000 m2 que la commune souhaite joindre à sa parcelle attenante de 3 000 m2 pour un projet global d’un hectare. Ici, le secteur primaire sera mis en avant, la commune désirant un pôle d’activités sociales et culturelles. Le projet prévoit ainsi la création d’un marché pour les agriculteurs, les apiculteurs et les pêcheurs de la commune avec une zone artisanale.

Ecoutez André Ceran Jerusalemy, 5e adjoint à la commune de Faa’a, est chargé de l’urbanisme et de l’aménagement :

©Polynésie 1ère

En tout six communes sont concernées par ces contrats de redynamisation des sites de défense. Les projets seront co financés par les communes, le pays et l’Etat avec un suivi de 15 ans.

 
Publicité