polynésie
info locale

Sécurité routière : la formation des jeunes est une priorité

sécurité routière tahiti
Encore trop de morts sur les routes polynésiennes
Encore trop de morts sur les routes polynésiennes ©Polynésie 1ère
Avec un taux de mortalité des accidents deux fois supérieur à celui de la Métropole, l'Etat et le Pays font de la sécurité routière une priorité. Le territoire multiplie les actions de sensibilisation auprès de la jeunesse.
 Le Pays subventionne le comité de prévention routière à hauteur de 3 millions Fcfp pour des interventions en milieu scolaire (collèges et lycées).
 En parallèle, la Direction des transports terrestres mène des actions dans les écoles primaires pour ce qui est de la circulation à vélo. L’année dernière 118 classes dans 50 écoles ont ainsi été sensibilisées aux questions de sécurité inhérentes à la circulation à vélo. Cette année, 143 classes dans 60 écoles seront touchées par cette opération.
 Le Pays va aussi agir sur un certain nombre de mesures touchant l’examen du permis de conduire. Actuellement, tout titulaire d’un permis B (voiture particulière), a, au bout de deux ans, l’équivalence du permis A1 (deux roues de moins de 125 cm3). Le suivi obligatoire d’une formation à la conduite d’un deux roues sera, prochainement, nécessaire avant la délivrance de cette équivalence.

Écoutez les explications de Ronald TSU le directeur des transports terrestres au micro de Brigitte Olivier:


Publicité