La semaine européenne de la mobilité, c'est du 16 au 22 septembre

société tahiti
Un schéma directeur face à la désorganisation des transports en commun
Un schéma directeur face à la désorganisation des transports en commun ©Polynésie 1ère
La semaine européenne de la mobilité a commencé samedi en Europe et se termine le 22 septembre. La manifestation est relayée en Polynésie française par l'ADEME, l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.
En Polynésie et en Europe, l'ADEME souhaite favoriser la mobilisation individuelle et collective par des déplacements moins consommateurs d'énergie et les moins polluantes. A terme, le but est de réduire l'émission des gazs à effet de serre. Pour réduire ces émissions, il est ainsi conseillé de choisir le covoiturage, les trajets à vélo ou bien les transports publics. 

Les précisions de Titaua Doom


La semaine européenne de la mobilité sera aussi l’occasion d’évoquer la charte écomobilité. En Polynésie française et principalement à Tahiti, 33% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des transports terrestres. Dans cette optique, demain s’ouvrira à la CCISM un séminaire pour comprendre les enjeux de la mobilité. Il y sera notamment question des impacts du choix de transport des personnes sur l'environnement et des leviers d’actions politiques.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live