Silhouettes au tournant, prudence au volant !

sécurité routière tahiti
silhouettes bord route
Espérons que cela incite les conducteurs à lever le pied. ©Présidence du gouvernement
Depuis hier, des silhouettes noires ont été mises en place sur la côte Ouest de Tahiti. Une à Punaauia, une a Papara et la dernière à l’endroit où la petite Keala a été renversée par une voiture en octobre dernier. Le but est de sensibiliser la population aux dangers de la circulation.
En France, ces silhouettes existent depuis 15 ans environ et ont fait leur preuves. Ainsi que dans certains DOM-TOM où plusieurs études ont montré leur efficacité : « la silhouette comme symbole de la mort est un outil de communication efficace en sécurité routière » (étude de Georges Aubert de 2001).
 
L’objectif principal est bien de lancer une réflexion collective sur le comportement au volant de tous les Polynésiens. 
En effet, même si le ministre de l'Equipement s’est engagé à mettre en place les infrastructures nécessaires pour assurer la sécurité des piétons et qu'un arrêté a été pris pour modifier le code de la route, toutes ces mesures ne pourront remplacer un réel changement de comportement des conducteurs. 
 
Albert Solia, le ministre de l’Equipement, est au micro de Vaitiare Nauta :

silhouette route


Ces silhouettes vont être installées pendant trois mois.
Les familles des victimes sont consultées avant leur pose sur le bord de la chaussée.
Depuis le début de l’année, 23 morts ont déjà été enregistrés sur les routes.


Les Outre-mer en continu
Accéder au live