Sofipac : des agriculteurs convoqués devant le tribunal

justice tahiti
tribunal-marteau
Photos d'illustration ©AFP
En 2015 la Sofipac était au coeur de l’une des plus grosses affaires d’escroquerie à la défiscalisation. L’ancien directeur a été condamné à 5 ans de prison et 50 millions cfp d’amende. La justice demande des comptes aux clients dont une majorité d’agriculteurs.
L’affaire remonte à 2006. A cette époque, la Sofipac, cabinet de conseil, propose ses services à plusieurs agriculteurs et éleveurs et leur offre de bénéficier de défiscalisations. Ronald Teraiharoa, agriculteur, a bénéficié de cette aide.

sofipac


Mais entre temps, la Sofipac a été le centre de l'une des plus grosses affaires d’escroquerie à la défiscalisation. Aujourd’hui, la justice demande des comptes aux personnes qui ont bénéficié de ces sommes. Certains agriculteurs et éleveurs ont décidé de monter un collectif pour se défendre. Ils seraient près de 300.
 

sofipac


Des agriculteurs et des éleveurs sont convoqués le 5 et le 13 octobre prochains devant le tribunal. Le montant des sommes détournées par la Sofipac grâce à la défiscalisation s’élève à près de 4 milliards de francs pacifique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live