SOS dans les blocs opératoires

santé tahiti
Rencontre entre le ministre de la Santé et les différents syndicats
Rencontre entre le ministre de la Santé et les différents syndicats, ce mardi 26 septembre 2017 ©Vito Tapao - Polynesie1ere
Les médecins et les infirmiers des blocs opératoires n’en peuvent plus des cadences infernales.
C’est un véritable S.O.S que lancent les médecins et les infirmiers.

Dans un communiqué, les organisations syndicales du centre hospitalier du Taaone réclament, dans les meilleurs délais, une réforme du statut des infirmiers pour pouvoir assurer les recrutements nécessaires au fonctionnement normal des blocs opératoires des hôpitaux de Polynésie française.

Il n’y a plus assez de salles d’opération, des chirurgiens sont obligés de travailler jusque tard dans la nuit.
La situation est jugée extrêmement préoccupante par Marc Levy, président du syndicat des praticiens hospitaliers de Polynésie française.

Il est interviewé par Teiva Roe :

SOS dans les blocs opératoires

SOS dans les blocs opératoires