polynésie
info locale

Succès de la campagne "Déposez les armes"

sécurité Tahiti
Destruction arme
Les premières armes à feu récoltées durant la campagne "Déposez les armes", ont été détruites ce lundi 31 août, à Faa'a ©Polynésie 1ère
Déjà 86 armes et plus de 3800 munitions ont été récupérées par les forces de l’ordre depuis le début de la campagne « Déposez les armes », qui a ainsi dû être prolongée d’un mois. Les premières destructions ont eu lieu ce lundi 31 août à la gendarmerie de Faa’a. 
Au total 86 armes passeront par la case destruction, elles seront tronçonnées en morceaux... A l'image de ce revolver, l'un des premiers à être détruit. 

Toutes ces armes ont été remises durant les cinq mois de l’opération « Déposez les armes ». Ces armes ayant été détenues illégalement, leur dépôt a permis à leurs propriétaires de se mettre en règle sans risque de poursuites judiciaires. Le procureur José Thorel se dit satisfait du bilan. 

Ces armes ont pour la plupart été le fruit d'un héritage d'un proche décédé, elles ont été gardées comme un souvenir du défunt. Mais, en réalité, à l’intérieur des foyers elles représentaient un danger potentiel. Devant le succès de la campagne et afin de permettre aux retardataires de régulariser leur situation, « Déposez les armes » se poursuivra jusqu’au 5 octobre prochain, comme l'explique Marie Daville, la directrice de cabinet du Haut-Commissaire. 

Succès de la campagne déposez les armes - Mario Leroi / Christian Deso

Au-delà de la destruction pure et simple, d'autres possibilités sont envisagées : la régularisation de la détention d’arme ou encore la neutralisation d'une arme que l’on souhaiterait conserver. 
Publicité