publicité

Jeux du Pacifique

rss

Le titre de championnes du Pacifique de volley-ball féminin échappe encore à Tahiti

A l’issue d’un très beau match qui a duré un peu plus de deux heures dans la salle de sport de l’université Nationale des Samoas, les Tahitiennes s’inclinent au tie break : 3 sets à 2.

Les Tahitiennes décrochent l'argent en volley-ball. © A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE
© A. TARAHU/POLYNESIE LA 1ERE Les Tahitiennes décrochent l'argent en volley-ball.
  • AT, LGT
  • Publié le , mis à jour le
Cette finale n’était pas gagnée d’avance. Tahiti avait déjà perdu sa rencontre face à la Calédonie, mardi soir, 3 sets à 1. Avant le match, l’équipe menée par Tehei Labaste est arrivée sereinement, aux environs de 18h30, à Apia.
 

Les Calédoniennes dominent le premier set

Dans les secondes qui ont suivi le coup d’envoi, la Nouvelle-Calédonie s’impose. Attentives aux attaques des Tahitiennes, elles mènent largement, jusqu’à creuser un écart de 10 points. La team de Sarah Nehoune, fille de volleyeur et capitaine de l’équipe calédonienne, prend le large, et s’impose dans cette première partie, avec un score de 25 à 13 pour Tahiti. Le changement de joueuse opérée par Abel Temarii, l’entraîneur, à 13 minutes de match, ne change rien.
 

Les Tahitiennes reprennent le dessus et mènent le jeu

D’entrée de jeu, les joueuses du fenua reprennent confiance. Elles prennent la partie en main, et les réflexes s’installent. Les volleyeuses réussissent à creuser un écart, qu’elles maintiennent jusqu’à la fin. Elles égalisent alors un set partout. 
Au troisième set aussi, elles mènent la danse. Malgré quelques balles perdues par défaut de service ou de défense mal assurée, elles l’emportent sur les cagous, 25 à 17, et prennent l’avance.
 

Un 4ème set enflammé

Tahiti conserve son avance avec quelques points d’avance. Ce set pourrait être celui de la victoire. Mais la Nouvelle-Calédonie commence à se ressaisir. Cette victoire, elle la veut, et va la chercher. Elles réussissent à égaliser, puis c’est le début du coude-à-coude. Les joueuses calédoniennes placées à l’avant droit réceptionnent mieux les smashs des Tahitiennes. Mais nos joueuses ne se laissent pas faire. Elles enchaînent les smashs. Mais les réceptions et les services ratés les ramènent à deux set partout, avec un score de 25 à 22 à l’avantage des "cagous".
 

Tie break décisif

Il démarre bien pour nos joueuses, ce sont elles qui ouvrent le score. Elles mènent jusqu’à 5 points, avant de se faire rattraper en beauté. Dans cette partie, Kahaialanie Tauraa se blesse au genou après avoir tenté de rattraper une balle sortie du terrain. Celle qui est à l’origine de plusieurs smashs gagnants doit quitter la partie. Le moral des Tahitiennes lâche, et les Calédoniennes en profitent. Elles sont les premières à atteindre les 15 points quand Tahiti n’en a que 8. C’est la fin. Tahiti ne rapporte pas le titre de Championnes du Pacifique. Les joueuses d’Abel Temarii pleurent ce titre qui leur échappe une fois de plus.

La Polynésie termine une nouvelle fois à la seconde place du podium devant les Samoas, et derrière la Nouvelle-Calédonie. Une fierté pour les "cagous" qui étaient 3ème sur le podium aux Jeux du Pacifique de 2015.

Abel Temarii, président de la fédération tahitienne de volley

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête