polynésie
info locale

Un Tahitien recherché par la police à Arras

justice Tahiti
police
©D.R.
Mardi 25 octobre en métropole, un Polynésien a écopé d'une peine de prison ferme, après avoir violenté plusieurs personnes dans des bars d'Arras, dans le Pas-de-Calais. Absent au moment de l'audience, un mandat d'arrêt a été émis.
Mardi 25 octobre, un Polynésien a écopé de prison ferme pour avoir violenté plusieurs personnes dans des bars d’Arras, dans le département du Pas-de-Calais. Sous l’emprise de l’alcool au moment des faits, il était accusé de « violences aggravées » et de « dégradation de biens publics ». L'accusé avait entre autre, détérioré un panneau de signalisation et agressé physiquement ceux qui se trouvaient en terrasse. Une de ses victimes a reçu 10 jours d'ITT suite à ses blessures.

Lors de son audition par les gendarmes, il avait expliqué ses gestes par des menaces de mort qu'aurait reçu un de ses proches, et avoir fait l'objet de propos racistes.

Il a écopé de 18 mois de prison, dont 6 avec sursis.
Absent lors de l'audience et sans avocat pour le représenter, l'homme est maintenant recherché par la police.

Polynésien condamné pour violences à Arras

Une nouvelle audience est prévue en septembre 2017 dans cette affaire, puisqu’une des victimes a demandé une expertise médicale.

Publicité