polynésie
info locale

Le Tapura attaque « Caliméro Flosse »

gaston flosse tahiti
Fritch VS Flosse
©Polynésie 1ère
Suite à l’affaire de la vaisselle de la Présidence, le Tapura Huira’atira a diffusé un communiqué pour (encore une fois) pointer l’attitude de l’ancien président du Pays. La victimisation du vieux lion n’est visiblement pas du goût du parti majoritaire.

Entendre les avocats de Gaston Flosse et Pascale Haiti parler « d’acharnement judiciaire » relève du comique de répétition.
Si Gaston Flosse est abonné aux salles des tribunaux, au point d’être qualifié par la presse nationale d’être « l’homme le plus condamné de France », c’est bien parce qu’il s’est mis lui-même dans des situations délictueuses.
Mais tel Caliméro, le président déchu ne cesse de pleurnicher : « c’est vraiment trop injuste ». C’est toujours la faute des autres, le juge d’instruction, le Parquet, le président de la République, les méchants qui lui veulent du mal alors que « tout est faux ».
Mais au fil des audiences on décrypte surtout le système Flosse où les hommes d’affaires auront été constamment mis à contribution pour payer les dépenses personnelles de l’ancien président, qui pour régler les pensions alimentaires, qui pour acheter de la vaisselle. La confusion entre le bien privé et le bien public est totale.
Quand Gaston Flosse prétend qu’il est le seul à pouvoir redresser le Pays, il n’a finalement de cesse de démontrer que ses intérêts personnels passent avant tout.
Publicité