publicité

Salmonellose : " la totalité de l'exploitation n'est pas atteinte "

La SCEAP Taravao, propriétaire de l'exploitation d'où proviennent les oeufs responsables, selon le Pays, de l'intoxication alimentaire d'une dizaine de personnes à Huahine, affirme que la totalité de l'exploitation n'est pas contaminée.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Par Axelle Mésinèle
  • Publié le , mis à jour le
Nous vous confirmions, ce jeudi 13 juin, 10 cas de salmonellose suite à une intoxication alimentaire dans une roulotte de Fare, à Huahine. Une quinzaine d'autres personnes seraient également contaminées.

Dans un communiqué, le Pays a indiqué que les oeufs utilisés pour faire les desserts dans la roulotte étaient de " la marque « Les extras de la presqu'île » issus de l’élevage de pondeuses « SCEAP Taravao ». Selon Genda Mélix, directrice du Centre d'hygiène et de salubrité publique, ces oeufs auraient dû être  " consommés cuits ".
 
Salmonellose, la totalité de l’élevage n’est pas atteinte
Salmonellose, la totalité de l’élevage n’est pas atteinte

Glenda Mélix sur la salmonellose



Dans ce même communiqué, le Pays indique que l'élevage de la Société civile d'élevage avicole polynésienne " est infecté par Salmonella enteritidis ", une affirmation que dément le responsable de l'exploitation. D'après Mr Babourog Choquet, l'exploitation " est étalée sur plusieurs bâtiments et elle n'est pas du tout atteinte par la salmonelle " dans sa totalité. 
 

Le directeur de l'exploitation SCEAP Travao sur la salmonellose

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play