polynésie
info locale

Rencontre avec l'équipe du film "Gauguin"

cinéma tautira
Edouard Deluc, le réalisateur, et Vincent Cassel
Edouard Deluc, le réalisateur, et Vincent Cassel ©Polynésie 1ère
Le tournage du film "Gauguin" doit commencer lundi 12 septembre pour se terminer le 28 octobre prochain. Polynésie 1ère a rencontré l'équipe de tournage, et la vedette du film, Vincent Cassel. 
Réalisateur, décorateur, acteurs, figurants;  dès lundi, tout le monde sera sur le pied de guerre. L'équipe de tournage, une centaine de personnes dont la moitié de Polynésiens, a déjà fait quelques repérages avant le clap de début. Samedi, ils étaient à Tautira où ils ont décidé de poser leur décor.

Visite du décor du film sur Gauguin
Visite du décor du film sur Gauguin ©Polynésie 1ère

Le réalisateur Edouard Deluc, auteur de Mariage à Mendoza, a choisi de raconter le premier voyage de Paul Gauguin en Polynésie française. C'était en 1890. Installé à Mataiea, le peintre français rencontre alors une jeune et belle Polynésienne dont il tombe fou amoureux. Ils vivent une idylle passionnelle mais tragique.

"A travers l'histoire de Gauguin, je veux raconter l'histoire des Polynésiens, le choc des civilisations, l'histoire de l'art moderne, la quête de la liberté... Il y a mille et un sujets à aborder à travers ce personnage, qui finalement n'est un prétexte", confie Edouard Deluc, qui s'est inspiré du livre Noa Noa de Paul Gauguin. Un peintre que le réalisateur a découvert lors de ses études aux Beaux-arts.


Une valorisation du patrimoine polynésien


Pour pouvoir reconstituer la maison d'époque du peintre, Enora Cuillerie, la décoratrice, a puisé dans les livres et photogropahies du XIXe siècle. La décoratrice a dû créer du vieux avec du neuf . Ainsi, elle a utilisé des bois de Polynésie qu'elle a ensuite retravaillés.


A travers ce décor, et le lieu choisi pour le tournage, c'est le patrimoine polynésien qui est mis en valeur. "Ce film, c'est une belle vitrine pour la Polynésie", estime Manu de Schoenburg, directeur d'une maison de production locale, Filmin Tahiti. Ce dernier fait partie des Polynésiens participant à ce tournage. "C'est très intéressant, on apprend beaucoup de choses", confie t-il.


Un premier rôle de peintre pour Vincent Cassel

L'acteur français est plutôt un habitué de rôles d'hommes "tordus" ou dangereux. Dans une volonté de changer de registre, Vincent Cassel n'a pas hésité un instant à accepter ce rôle. Arrivé mercredi avec l'équipe de tournage, l'acteur connaissait peu le peintre. Au fur et à mesure de cette aventure, il a finalement appris à le connaître et le cerner. "J'ai été attiré par lui", confie t-il.


Pour s'imprégner du personnage, Vincent Cassel a beaucoup lu sur Gauguin, il s'est aussi fait pousser la barbe pour les besoins du tournage. L'acteur s'est également mis au reo tahiti. Une langue très présente dans le film.


Informer pour éviter la polémique


Quant à la polémique qui a commencé à émerger lors de l'arrivée de l'équipe de tournage, l'acteur et le réalisateur ont tenu à préciser certains points pour rassurer notamment les habitants. En effet, un collectif s'est formé à Tautira dont les membres estiment que Paul Gauguin était un "défroqué syphilitique". Ces derniers ont souhaité avoir plus d'informations à ce sujet. Edouard Deluc, aux côtés de l'acteur français, y répondent. 


Le tournage du film Gauguin débute lundi 12 septembre.

 

Publicité