Territoriales : le Tapura attaque l'intersyndicale

politique tahiti
Congrès Tapura
©Polynésie la 1ère
Dans un communiqué, le Tapura Huiraatira met en garde les salariés contre les manœuvres de certains de leurs responsables syndicaux.
"Le Tapura Huiraatira met en garde les salariés contre les manœuvres de leurs responsables syndicaux qui veulent faire croire, en les arrosant de mails, qu’ils défendent leurs intérêts, qu’ils luttent contre l’indispensable réforme de la PSG, alors qu’ils n’ont que des ambitions politiques pour sauver Gaston Flosse. Il y a longtemps que ces responsables se sont décrédibilisés."... Dans un communiqué, le parti d'Edouard Fritch, qui a obtenu 43.04% des suffrages lors du premier tour des élections territoriales, accuse l’intersyndicale vouloir sauver Gaston Flosse.

Il pointe notamment du doigt les syndicalistes "amis d’Angelo Frébault" de s'être réunis au CESC pour faire barrage au Tapura Huiraatira pour le second tour, et peut être de discuter "des émeutes voulues par Flosse" en cas de victoire du parti d'Edouard Fritch. Le communiqué conclut en déclarant : "Le Tahoeraa que soutiennent ces syndicats n’a aucune proposition pour sauver la PSG, si ce n’est ne rien changer (...) Voici le vrai visage de ces responsables syndicaux qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels et certainement pas à l’avenir de la PSG et encore moins à l’avenir de notre Pays". La bataille entre les partis continue à une semaine du second tour des élections territoriales...