Teura Iriti et Vincent Dubois nouveaux sénateurs de la Polynésie

politique tahiti
Teura Iriti et Vincent Dubois
Teura Iriti et Vincent Dubois
Les deux candidats orange ont été élus dès le premier tour, ils succèdent à Gaston Flosse et à Richard Tuheiava. Teura Iriti a obtenu 411 voix et Vincent Dubois 407.
Teura Iriti et Vincent Dubois siègeront pendant cinq ans au palais du Luxembourg. Ils ont été élus sénateurs sans réel suspens à la majorité absolue dès le premier tour dimanche à la mi journée.
Cette victoire logique au regard de l'écrasante majorité dont dispose le Tahoeraa Huiraatira à l'Assemblée de Polynésie, 38 conseillers sur 57,  mais aussi et avant tout dans les communes; prive l'opposition indépendantiste UPLD de son unique siège de parlementaire jusqu'à présent occupé par Richard Tuheiava.

Teura Iriti
Teura Iriti
Le couronnement d'un long militantisme

Cette élection vient pour Teura Iriti couronner une vie entière consacrée à la politique et au parti orange.
Présidente de la fédération Tahoeraa d'Arue, elle siège en qualité de conseillère à l'Assemblée depuis dix ans.
Mère de trois enfants, Teura Iriti aujourd'hui âgée de  49 ans a tour à tour siégé durant 4 ans au CESC, occupé les fonctions d'auxiliaire social à la CPS puis de chef de service au service de l'artisanat.
La nouvelle sénatrice est en outre licenciée en langues et cultures régionales. Son suppléant est Marcelin Lisan.

Vincent Dubois est pour sa part moins connu en politique. Avocat au barreau de Papeete, il est âgé de 33 ans et vit avec la fille cadette de Gaston Flosse.

Ce dernier dit de lui qu' "il incarne la jeunesse et le talent d'un bon juriste dont la Polynésie a besoin". Vincent Dubois s'est lancé dans le grand bain de la politique lors des dernières législatives alors qu'il était directeur de campagne de la députée Maïna Sage. Sa suppléante est Teapehu Tinirau épouse Teahe.

Les deux sénateurs ont fondé leur campagne auprès des maires et des conseillers municipaux sur l'idée d'une réforme du code général des collectivités et l'élaboration d'un véritable code des communes polynésien.

Vincent Dubois
Vincent Dubois
Pour un partenariat rénové avec l'Etat

Ils ont également défendu l'idée d'un partenariat rénové avec l'Etat dans les domaines de l'assainissement et de la distribution de l'eau potable, du traitement des déchets ménagers et de l'entretien des constructions scolaires, soit autant de sujets sensibles et coûteux pour les communes.

Lors des multiples réunions organisées tout au long des dernières semaines, les deux candidats ont défendu l'idée du retour de l'Etat dans le financement de la protection sociale généralisée; Ils ont également plaidé en faveur de la création d'un tribunal foncier pour lutter contre les problématiques liées à l'indivision.

Favorables à une réforme de la loi Morin en vue de mieux indemniser les victimes du nucléaire, ils plaident également en faveur d'un transfert de la gestion des aéroports de Tahiti et de Bora Bora à la collectivité.

Cinq parlementaires Tahoeraa pour cinq sièges

Le fait d'occuper désormais la totalité des cinq sièges de parlementaires au congrès aux côtés des députés  Maïna Sage, Jean Paul Tuaiva et Jonas Tahuaitu devrait leur permettre de parler à l'unisson et de donner davantage de poids à leurs souhaits d'évolution et de partenariat. il leur faudra pour cela réellement sièger au palais du Luxembourg, contrairement à leur prédécesseur aux multiples fonctions, Gaston Flosse,  notoirement remarqué pour son absentéisme lors de sa dernière mandature.

LES RESULTATS ; Teura Iriti 411, Vincent Dubois 407, Tauhiti Nena 155, Richard Tuheiava 143, Lorna Oputu 74, Teva Desperiers 66, Sylviane Teamo Terooate 63, Christian Vernaudon 62, Teiva Manutahi 3, Jacky Bryant 3, Tetahina Teinaore 1, Gustave Heitaa 1 (713 inscrits, 708 votants, 3 blancs ou nuls, 705 exprimés).

Les nouveaux sénateurs et leurs suppléants
Les nouveaux sénateurs et leurs suppléants