Toakura revisite l'arrivée des navigateurs de la Bounty à Tahiti

culture tahiti tahiti
4e soirée Tahiti Ti'a Mai
La sauvegarde de nos langues polynésiennes, les légendes de Teahupoo, les bienfaits du bananier et l'arrivée de la Bounty à Tahiti étaient au menu de la quatrième soirée du festival Tahiti Ti'a Mai, à To'atā, jeudi. Une soirée fleurie et colorée qui n'a pas laissé le public indifférent.

Les soirées du festival Tahiti Ti'a Mai se poursuivent...

Jeudi, le public, venu nombreux, a apprécié les prestations des groupes Tahina no Uturoa (pupu 'ori), Tamarii Teahupoo (pupu hīmene), Tiare Tarona (pupu hīmene) et Toakura (pupu 'ori).

Chaque groupe avec son thème et son histoire. De beaux spectacles qui ont ravi plus d'un.

Tahina no Uturoa défend le reo tahiti

 

80 artistes ont porté les couleurs de Raiatea, sur la scène de To'atā, jeudi.

Tahina no Uturoa

Leur spectacle, qui portait sur la sauvegarde du reo tahiti, a été réparti sur deux tableaux principaux. 

Tahina no Uturoa

Pour la première partie, les danseurs et danseuses, en tenues végétales, ont retracé l'histoire de cette langue interdite dans les écoles dans les années 40-50.

Tahina no Uturoa

Reconnaissance et espoir étaient les maitres-mots de la seconde partie du spectacle. Une façon de remercier celles et ceux qui oeuvrent au quotidien, pour la sauvegarde des langues polynésiennes.

Tahina no Uturoa

 

Tamarii Teahupoo chante les légendes de ses rivières

 

Créé en 2006, le groupe Tamarii Teahupoo a été primé à plusieurs reprises au Heiva i Tahiti, avec le 1er prix pour son hīmene rū'au et son 'ūtē paripari en 2014 ou encore son 3ème prix pour son 'ūtē 'ārearea, en 2015 et 2016.

Tamarii Teahupoo

Pour le festival Tahiti Ti'a Mai, Tamarii Teahupoo a présenté un tārava et un rū'au sur le thème "Les eaux et les rivières de Teahupoo".

Tamarii Teahupoo

Un thème qui raconte notamment la légende de cette eau qui coule dans la grotte de Vaipōiri et qui se déverse dans la rivière de Vai'au.

Tamarii Teahupoo

Une grotte renommée pour son eau sombre.

Tamarii Teahupoo

 

Les bienfaits du bananier racontés par Tiare Tarona

 

Ce groupe de chant, emmené par Clarita Tuhiti, a mis en valeur le bananier, de ses racines à ses fruits.

TIARE TARONA

Dans son tārava tuha'a pae, Tiare Tarona insiste sur le fait que les racines, le tronc, les feuilles, les fruits et les rejets du bananier sont utilisés pour la médecine traditionnelle. 

TIARE TARONA

 

Toakura et sa vision sur l'arrivée de la Bounty à Tahiti

 

Le bouquet final de la soirée avec la troupe Toakura de Mateata Le Gayic.

Un spectacle haut en couleur qui met en avant le thème "Ihotupu" écrit par Chantal Spitz.

TOAKURA

Dans son récit, l'auteure donne sa vision sur l'accueil des navigateurs britanniques de la Bounty dans la baie de Matavai, en 1788.

TOAKURA

Plusieurs films ont été réalisés pour retracer cette épopée.

Mais pour son spectacle, la troupe de Mateata Le Gayic a mis en exergue la rencontre entre Christian Fletcher et Maimiti.

TOAKURA

Une rencontre qui, selon l'auteure, ne se serait pas réellement passée comme cela a été raconté.

TOAKURA

À travers ses différents tableaux, la troupe remet en cause la relation entre ces voyageurs et nos vahine. 

"Après plusieurs mois de voyage et sans aucune hygiène, j'ai du mal à croire que nos vahine se soient jetées dans les bras de ces hommes"

Teiva Manoi, ra'atira de Toakura

 

TOAKURA

La mise en scène a bien été travaillée, et c'est sans compter sur le professionnalisme des raatira et du narrateur, Moana'ura Tehei'ura.

TOAKURA

Vérité ou mensonge ? Le mythe sur l'accueil des navigateurs britanniques de la Bounty à Tahiti, continuera encore de faire parler de lui.